Mission de reconnaissance au Kenya


La présidente de SAHFA, Laetitia van Haren, a récemment effectué une mission de reconnaissance à Angiya, dans le Comté de Homabay, dans l’ouest du Kenya à l’hôpital « Good Sheperd », afin d’évaluer le potentiel d’utilisation de JamboMama! Cet hôpital est dirigé par les « Medical Mission Sisters ». Laetitia a été impressionnée par l’excellent travail déjà accompli comme elle l’explique ci-dessous.

« C’est un service de soins de santé qui se distingue par son interaction très respectueuse avec le patient/client dans tous les services liés à santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile, que ce soit pour les examens prénatals, la tuberculose, le contrôle VIH et la vaccination. L’organisation synergique des cliniques, qui se déroulent dans un espace improvisé de 20 m2, implique des sages-femmes, des infirmières, des volontaires de la santé communautaire, des mentors de patients et un responsable de Linda Mama. Linda Mama est une mutuelle de santé financée par le gouvernement qui garantit un accès gratuit à des soins de qualité pour toutes les mères et tous les nourrissons.

Une fois par mois, l’école locale de Mirari est transformée en une clinique mobile pour mères et enfants où les futures mères peuvent se rendre pour des consultations prénatales, le contrôle de la tuberculose, du VIH, du paludisme et autres. Ils reçoivent des médicaments et des conseils, ainsi que des vaccins pour leurs enfants. Tous les dispensateurs de soins impliqués travaillent étroitement et efficacement ensemble et parviennent à faire en sorte que les femmes se sentent en sécurité et écoutées. Cela les encourage à écouter attentivement et à devenir des patients actifs plutôt que passifs et modérés.

La communication entre le prestataire et le patient est excellente à Angiya, mais un plus grand nombre de femmes dans la « zone de recrutement » de l’hôpital Good Shepherd pourraient bénéficier de ses excellents services si le personnel et les volontaires de la santé étendaient leur présence avec l’application JamboMama!. De plus, le dispensaire d’Angiya n’ayant pas de salle d’opération, les urgences obstétricales nécessitant une intervention chirurgicale doivent être signalées à Rongo. L’application JamboMama! pourrait lisser et accélérer de tels renvois, où la rapidité d’exécution est cruciale.

Au cours des deux ateliers organisés par SAHFA au dispensaire d’Angiya, les participants se sont bien entraînés et ont été désireux de continuer, mais Sr Gaudencia était consciente des implications systémiques et de la confidentialité, aussi elle nous a demandé un peu plus de temps. SAHFA a laissé quatre téléphones, deux pour le personnel médical et deux pour les volontaires de la santé communautaire. Dans deux mois, nous ferons le point et vous tiendrons au courant. Durant cette période, le personnel ne pratiquera pas avec des données de patient réelles mais avec des avatars auto-inventés. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *